laurence1
Rencontre avec Laurence, la fille pas mal intéressante derrière le café Les Impertinentes
31 mai 2017
Courriel de suivi : 4 règles pour obtenir l’emploi de vos rêves
27 juin 2017
Show all

Rencontre avec Laurence, la fille pas mal intéressante derrière le café Les Impertinentes (suite)

laurence du cafe Les Impertinentes

Vous attendiez avec impatience la deuxième partie de l’entrevue avec Laurence, propriétaire du café Les Impertinentes, eh bien, la voilà enfin ! (Si jamais vous avez manquez la première partie, c’est juste ici).

Découvrez la suite de l’histoire de cette jeune femme pas mal intéressante…

Depuis l’ouverture en septembre dernier, de quoi es-tu le plus fière?

Oh beaucoup de trucs. C’est sûr que les événements féministes que nous avons organisés c’était des super beaux moments. C’est vraiment nice parce que ce sont des filles que nous ne connaissons pas qui répondent à l’appel en grand nombre. Pour l’événement Fortes : une assemblée de filles qui se serrent les coudes et les abdos, tous les dons et toutes les ventes étaient remis à RQ-CALACS (Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel ). Nous avons réussi à leur remettre un bon montant et c’est vraiment motivant de voir qu’il y a des résultats concrets à tes gestes.

Avoir des clients réguliers me rend également fière. C’est tellement le fun de voir des gens qui reviennent au café.

filleaucafe

Pourquoi est-ce si important pour vous d’organiser des événements féministes?

La boutique, l’école de danse et le café sont trois entités en une. Ce qui nous rassemble c’est notre mission d’offrir un « safe place » aux femmes. C’est important pour nous de ne pas seulement vendre des produits, mais plutôt de redonner à la société. Nous voulons créer une communauté où les femmes peuvent parler ensemble, échanger des idées et réagir à des situations choquantes de l’actualité.

Raconte-moi une journée typique de travail pour toi?

Souvent, si j’ai une employée au café, je vais commencer ma journée en faisant des commissions. En arrivant, je défais les courses, j’envoie des courriels, j’entretiens les médias sociaux, etc. Je suis sur les réseaux sociaux au moins une heure par jour pour répondre aux gens, faire des posts et suivre les tendances. Le reste de la journée, je fais du ménage, j’organise la cuisine et je fais du service. L’organisation de la cuisine est un travail constant. Je m’équipe graduellement d’équipement, mais mon espace de travail est petit. J’essaie donc que ce soit le plus efficace possible. Aussi, je parle presque tous les jours avec ma comptable pour lui poser quelques questions.

Il y a également des moments où moi et ma soeur discutons de stratégie et gérons la boutique. Bref, il y a toujours quelque chose à faire!

chienimpertinentes

Quel est le meilleur conseil que tu aies reçu?

Hier, ma soeur m’a fait comprendre que j’étais le pilier central de mon entreprise. Elle m’a dit : « C’est quoi l’objet le plus important dans ton café? Cet objet, tu en prends soin, tu le nettoies et s’il brise, tu le fais réparer. Eh bien, il faudrait que tu prennes autant soin de toi que de cet objet ». C’est un des meilleurs conseils que j’ai reçu.

soeursdr

Par ailleurs, avant l’ouverture, je me suis fait dire que si j’attendais le moment où tout allait être parfait, je ne ferais jamais rien. C’est difficile d’apprendre à let it go. Il y a beaucoup de choses qui ont été faites après l’ouverture que j’aurais aimé qui soient prêtes avant. C’est important de se rappeler qu’une entreprise c’est un work in progress.

Il y a aussi un conseil que je suis bien contente de ne pas avoir suivi. En fait, j’ai engagé une de mes meilleures amies pour travailler avec moi. Plusieurs personnes m’ont dit que c’était la pire idée. C’est vrai que ça aurait pu être dangereux pour notre relation, mais finalement ça va super bien et elle est un blessing pour moi au café.

Quels seraient tes conseils pour une personne qui veut se lancer en affaires?

Le conseil de ne pas attendre que tout soit parfait. Il faut penser que ça ne sera jamais parfait, alors ça ne sert à rien de devenir folle avec les détails. Lance-toi, fais-le et le pire qui va arriver c’est que ça ne fonctionnera pas. Ce n’est pas grave. Il faut se rappeler que plusieurs personnes qui ont du succès aujourd’hui ont eu des débuts difficiles. J’avais été à une conférence où Nicolas Duvernois avait raconté son histoire. En fait, avant de lancer la vodka Pur, il avait ouvert un restaurant. Il nous avait expliqué que les fleurs qu’il avait reçues à l’ouverture n’étaient même pas fanées, qu’il fermait déjà son resto. Après cette expérience désastreuse, il aurait bien pu se dire que l’entrepreneuriat n’était pas pour lui, mais non, il a trouvé un autre projet.

Un autre conseil que je donnerais c’est que quand tu penses que tout ne fonctionne pas et que tu te sens seule, rappelle-toi que tous les entrepreneurs ont leurs problèmes. J’ai tendance à me comparer avec les autres. Il ne faut pas faire ça. Je dois souvent me rappeler que ça fait seulement six mois que le café est ouvert. C’est donc normal de devoir travailler fort pour bâtir notre réputation et notre communauté.

Petite question pour mieux te connaître, quel est ton item préféré ici chez Les Impertinentes ?

J’aime toutes les tartines, mais ma préférée est celle au guacamole et aux crevettes à la cajun. Je compléterais mon repas avec le jus Simone qui est fait de kale, d’ananas, de coco et de coriandre. Je mange ce combo au moins deux fois par semaine!

tartines

Si jamais vous n’aviez pas visité le café Les Impertinentes, n’hésitez pas à goûter à leurs délicieuses tartines et à faire un coucou à Laurence. Si le coeur vous en dit, vous pourriez même faire quelques pas de danse chez Ballet Hop!. Même pas besoin d’être une professionnelle des pointes pour s’inscrire!

coordonnées de Les Impertinentes et de Ballet Hop! :

5380 BOUL. ST-LAURENT,

MONTRÉAL (QUÉBEC) H2T 1S1

514 303-4514

Image de couverture : laurence_dr

Image du texte : les_impertinentes 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *